L’intuition, chère à Schopenhauer pour qui elle est l’empreinte du génie, est devenue une indispensable quête de vérité et d’authenticité. Le « must have to »  que d’aucun aimeraient développer pour conquérir leur univers.

Quelle est la plus grande jouissance possible à l’homme ? — La connaissance intuitive de la vérité . — .

Arthur Schopenhauer in Essai sur les apparitions et opuscules divers

L'intuition un équilibre entre conscience et fulgurance

Qu’est ce que l’intuition?

Mille fois projetée sur les mythes, l’intuition serait une clé permettant de connecter l’homme aux pouvoirs suprêmes de la nature, lui permettant d’entrevoir à l’avance les pistes à suivre, celles à écarter. Instinct mêlé de clairvoyance, pour beaucoup il s’agirait d’évoquer du bout des lèvres un don, hérité ou développé. Pour d’autres, il ne s’agirait « que » de neuro-sciences : une capacité optimale à utiliser l’ensemble des signaux qui nous entourent, à les analyser et à les restituer si rapidement, que le cerveau ne peut retracer le processus pour en faire démonstration donnant l’impression d’une connaissance immédiate.

Dans tous les cas, l’intelligence intuitive est au cœur des préoccupations de beaucoup d’entre nous.

Héritage du New-Age de la fin du 20° siècle*,  l’idée communément répandue de l’intuition  ressemble à une légende urbaine selon laquelle l’être humain n’utiliserait qu’à peine 10% de son cerveau. Assertion évidemment fausse, qui ferait de l’humanité un vaste potager où les carottes et les navets se disputeraient nos têtes de chou…   En effet, la matière grise, qui contient les neurones constitue  50%  du cerveau. L’autre moitié, la matière blanche, est sollicitée dans les mécanismes d’apprentissage et de mémorisation…..
En réalité, il ne s’agit pas d’utiliser 10% du cerveau, mais plutôt, de n’exercer que 10% de son potentiel.

*« la majeure partie du cerveau humain demeure inexplorée, ses capacités latentes restent inconnues et inexploitées. L’homme Occidental (…)  utiliserait tout au plus 6 à 8% de ses cellules grises. » in Le bouddhisme tibétain et ses grands maîtres réincarnés  par René Morlet ( page 76)

Pour y voir plus clair… regardons donc avec attention la définition du dictionnaire Larousse.

INTUITION  n, f :  du latin « intuieri » : regarder attentivement

  • Connaissance directe, immédiate de la vérité, sans recours au raisonnement, à l’expérience.
  • Sentiment irraisonné, non vérifiable qu’un événement va se produire, que quelque chose existe 

SYNONYMES :

  • inspiration, sentiment
  • prémonition, prescience

 

Steve Jobs  citation - Ayez le courage de suivre votre coeur et votre intuition

21° siècle, l’intuition, un héros ordinaire du quotidien

A l’aune de nouveaux paradigmes géopolitiques, quand les enjeux économiques d’un monde « en crise » s’accrochent au fil ténu d’énergies fossiles en tarissement et de conflits territoriaux, les interrogations métaphysiques ou existentielles creusent leur nid.

Un monde à plusieurs vitesses s’offre à nos yeux : patchwork saisissant et contrasté de sociétés surdéveloppées en quête de sens, de puissances émergentes à la croissance galopante, et de peuples encore primitifs.

Ces temps meurtris marquent une apogée, un point d’inflexion suspendu entre l’Histoire collective et le devenir individualiste.  Au cœur de la rapidité et de la course sur-consumériste, nombreux sont ceux qui souhaitent ralentir, se poser, s’écouter, et trouver leur place dans la course des planètes;

Slow life, slow food, slow-tout… le retour aux « vraies » valeurs commence sa révolution sous le regard attentif des stratèges qui tentent de défendre le fief des multinationales pétrolifères  ou alimentaires à grand renfort de « Fondations » et de « green/ slow-washing », d’émotions virtuelles et de recettes magiques pour trouver le bonheur.

Combien d’entre nous, largués sur le quai d’un TGV mortel lancé à toute allure vers une catastrophe « éconologique » annoncée se sont laissés tenter par les sirènes du « bien-être » ?

Week-ends 5 étoiles au bagne du Thalasso-spa, massages néo-antiques à l’huile d’argan arôme sueurs d’esclaves, et stages intensifs de développement personnel ?

Combien de Best-sellers sur la loi de l’attraction, les meilleurs postures de Yoga, la méditation pour les nuls, l’extase spirituelle pour les paresseuses….. combien d’articles « recette »  pour développer son potentiel intuitif en deux jours, lâcher prise en 30 minutes.. combien de challenges positifs à relever pour lisser son brushing bien net et avoir les dents blanches sur le sourire de la postérité facebookienne?

Comme s’il suffisait simplement d’avaler une petite pilule du Pays des Merveilles pour que le lapin blanc s’arrête, que le chapelier nous prête une baguette magique de prémonition, pour que les anges roses viennent prendre le thé et nous aident à trouver la solution à tous nos petits problèmes du quotidien.

Anne ma soeur Anne, ne vois tu rien venir?

 Intuition.. j’écris ton nom….

Jouant l’Arlésienne, en dépit de nos étagères bien garnies de guides et de grimoires, l’intuition ne se révèle qu’aux initiés; alors même qu’elle est inscrite dans l’adn de chaque être relié à l’univers.

Clé : les sens ouvrent l'intuition

Développer son intuition, mais pourquoi ?

Dans la multiplicité des écrans, l’infobésité étouffante, chacun cherche un reflet gratifiant : part de notoriété, reconnaissance, baume pour l’égo, valorisation… pouvoir pour d’autres.

Alors que plus de 200 000 personnes périrent sur les bûchers de l’inquisition au cours du Moyen Âge pour délit de sorcellerie ou de clairvoyance, l’intelligence intuitive est aujourd’hui admise, valorisée, et recherchée. A travers ce  « multipass » qui permet de percer les voiles de l’illusion, de déjouer les pièges de nos constructions mentales, c’est soi-même que l’on cherche.

Qui suis-je?  Où vais-je?

Confronté à la solitude de l’existence, à l’impermanence des choses et des êtres, à la vacuité de la possession, l’humain occidental du 21ème siècle cherche à s’extraire d’un système  en ralentissant la cadence.
Première et indispensable démarche vers sa vérité profonde.

Et s’il reste un territoire que l’homme n’a pas encore conquis, alors même qu’il visite les étoiles, c’est en lui même qu’il le trouvera.

Comment?

En commençant par se poser ces deux simples questions.

 

D’où je viens? Comment je me sens?

 

L’intuition : un 6ème sens indispensable et convoité

Au cours des prochains mois, je développerai cette thématique de l’intuition, en explorant avec vous les outils que nous pouvons utiliser pour nous connecter à nous même.
Ces outils, je les développe et les utilise au quotidien dans ma posture de maman, mais aussi dans ma pratique professionnelle de coach marketing.  L’intuition n’est pas l’apanage  des artistes, des medium, ou des peuples primitifs.
C’est un sens complémentaire que nous utilisons déjà sans en avoir conscience.
Si cela vous tente de marcher avec moi sur ce chemin de la pleine conscience, rendez-vous prochainement ici. Inscrivez-vous à la newsletter pour être averti  des prochains articles;
L’intelligence intuitive : développer son 6ème sens

4 thoughts on “L’intelligence intuitive : développer son 6ème sens

  • Pingback: L'intuition : un 6ème sens indispensable...

  • 9 juillet, 2014 à 10 h 45 min
    Permalink

    Excellente analyse. Je me fie toujours à mon intuition et tu apportes des réponses claires à une perception qui peut paraître excentrique.

    Répondre
  • 9 juillet, 2014 à 11 h 06 min
    Permalink

    « Deviner, dès sa première expression, le désir d’un être est une jouissance qui peut être mêlée de frustration, pour une conscience » (Yoda-Chat, in « De l’intuition »)
    Je me permets de citer Yoda-Chat, cher zèbre, car, étant chat (siamois de surcroît), je me réfère souvent à lui. Dans ma deuxième vie, il se nommait Le déchu mais ceci est une autre histoire…
    « L’intuition est l’écho de nos pas dans la nuit. » ajoute-t-il.
    Pour qui sait écouter, elle lui permet de se repérer et d’avancer sans crainte. Pour le froussard, elle est source de terreur. Pour le chat, elle est chemin quotidien.

    Répondre
  • 10 juillet, 2014 à 9 h 25 min
    Permalink

    Bonjour Gwenaelle,

    Il est des thèmes qui restent intemporels et tu en fais une riche démonstration.
    J’aime beaucoup les neuro-sciences et m’appuie dessus pour travailler tout en étant très versée sur le développement de notre plus outil « nous-même », y compris notre chère intuition :)
    Est-ce que je vais te suivre sur ce chemin ? tu le sais déjà :)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *