Est-ce qu’on naît intuitif? Est-ce qu’on le devient? Est-ce que l’intuition s’acquiert et se travaille?

En réalité, l’intuition est inscrite dans l’ADN de chaque individu. Elle est plus ou moins développée, et selon la manière dont nous « écoutons », nous la suivons ou pas.

Ici, je ne vais pas vous parler de ce qu’on appelle la voyance, la clairvoyance, ou la médiumnité. Il s’agit de formes d’intuition particulièrement exacerbées,  dont les contours et les manifestations sont très variés, et sujets à controverse (à tort, et parfois à raison selon le pratiquant).

Une intuition, deux visages;

Mon propos ici, est d’aborder avec vous l’intuition commune, souvent nommée « intelligence intuitive ».

En préambule, je vais préciser le fond de ma « croyance »  à propos de l’intuition. Pour moi, elle est de deux types distincts, et parfaitement complémentaires;

  • Le premier type d’intuition est relié directement au fonctionnement du cerveau. Parfois, certaines idées arrivent telles des fulgurances, alors qu’en réalité, le cerveau  a effectué une analyse extrêmement rapide de tous les paramètres d’une situation : il a capté tous les meta-messages sensoriels à la périphérie de la conscience. Cette intuition est utilisée en résolution de problèmes, dans l’écoute, mais aussi en création artistique. Encore méconnue et peu valorisée, cette forme d’intuition est travaillée en stratégie, en conception, en analyse.

 

  • Le second type d’intuition est quant à lui lié pleinement aux synchronicités, aux signes extérieurs; Je crois fondamentalement qu’il n’est pas de hasard, et qu’il n’existe pas qu’un seul plan de conscience, mais probablement plusieurs, où les intentions et les énergies communiquent. C’est ici qu’on abordera la notion de physique quantique, de guides spirituels, et d’attraction de l’univers.

D’une manière générale, l’intelligence intuitive est câblée légèrement différemment des processus cognitifs traditionnels. On parle d’une pensée ramifiée, ou arborescente. La cohabitation de pensées hétérogènes ou chaotiques, ultra rapides, et de sensations en apparence contradictoires sont le signe d’une intuition en cheminement.

intuition

Comment se traduit l’intuition?

Vous n’entendrez pas une voix venue du ciel, vous ne verrez pas forcément un film en 3D, et vous ne serez pas forcément visité par un ange, ou un fantôme…  à moins d’être médium. Ce qui n’est pas donné, ni souhaité à tout le monde (perso, j’aurais un peu peur de croiser des pendus dans mon salon… un soir d’orage, comme dans le film 6° sens).

Très généralement, l’intuition se traduit à travers nos pensées, avec notre propre voix. Mais surtout, puisqu’elle est énergie, l’intuition est sensation.

L’intuition est donc en premier lieu un message intérieur.

Mais qui s’écoute réellement?

Pour chaque personne, la manière dont l’intuition va se manifester sera différente. Pour chaque situation également. L’interprétation qu’on y donne réclame beaucoup de confiance.

Qui parmi vous n’a pas un jour vécu un événement marquant où un empêchement lui sauve la mise, une personne rencontrée par hasard apporte la réponse désirée, où un livre s’ouvre à une page particulière…. ???

Ou encore, qui n’a jamais eu ce sentiment étrange qu’il fallait faire quelque chose de particulier contre vents et marées, contre les conseils prodigués… ou au contraire, qu’il ne fallait pas aller quelque part…

Et encore : qui n’a jamais fait de rêve « prémonitoire » ou symbolique? Au moins une fois…  une scène de « déjà-vu » ?

Et bien tout cela, c’est de l’intuition. A travers le prisme du quotidien, on trouve ça assez magique, aléatoire,   erratique….

Mais en réalité, nos intuitions sont bien plus nombreuses, et nous pouvons en faire de solides alliées. Qu’il s’agisse d’élever nos enfants, de choisir un lieu de vie, d’entreprendre,  d’acheter un livre et même de trouver un lieu de vacances… notre intuition est toujours là, en arrière plan, prête à nous conduire  à nous réaliser.

Car oui, il s’agit bien pour chacun, d’emprunter son propre chemin de vie.

 corps chemin

Le corps intuitif

 

Pour ma part, l’intuition passe à travers mon corps bavard. Tel un messager, il me signale très clairement si j’ai omis quelque chose, si je dois faire attention, si j’ai refoulé une information, ou si ce qui est en train de se produire est plutôt merveilleux. Sensations diverses, de la douleur dans les cervicales, aux pics électriques dans les mains,  à la sensation de chaleur dans le ventre, ou encore par des oscillations du coeur…
Mais aussi, elle passe désormais par des images, des couleurs, des bruits et des idées. De façon subliminale, au cours d’une conversation, des mots s’affichent dans ma tête, qui sont comme des fils directeurs.
Ainsi, il m’arrive de comprendre au delà des mots, ou de conseiller des solutions apriori « loufoques »…  que je soumets seulement si je ressens dans mon corps la sensation qui dit oui.

Cette forme d’intuition est accessible à tous. Cependant, pour l’apprivoiser il est indispensable d’être à son écoute pleine et entière, dans ce qu’on appelle la pleine conscience de soi.

La pleine conscience s’apprend et se cultive.

Elle se trouve dans l’instant présent, vidé de tout bruit.

En réalité, l’intuition naît principalement de la non-pensée, et de la non-action. De l’être et non du faire. De soi-même et non de l’extérieur;  Apprendre à s’écouter, faire ami avec soi, c’est le premier pas d’un chemin magnifique.

A suivre….

L’intelligence intuitive : un graal intérieur

4 thoughts on “L’intelligence intuitive : un graal intérieur

  • 26 juillet, 2014 à 12 h 08 min
    Permalink

    J’ai trouvé cet article vraiment interessant! D’ailleurs, je vais le relire dans quelques jours car je suis sure qu’il l’est encore plus en seconde lecture 😉

    Répondre
  • 27 octobre, 2014 à 18 h 54 min
    Permalink

    Bonjour,
    Bravo d’avoir osé « éclairer » par la lueur de ta bougie intérieure, ce Sens très particulier de notre Être ; l’Intuition.
    Les plus belles « énergies » ce sont celles qui naissent sans raison, l’intuition étant une énergie intérieure profonde ; je partage ta perspective de compréhension de cette Sensibilité naturellement existante dans l’Être au service de l’Être.
    L’intuition ? Le langage silencieux, sans mots de notre Être ? Ses pensées qui pensent ?

    Répondre
  • 29 octobre, 2014 à 11 h 06 min
    Permalink

    Merci Fatima,
    je laisse tes questions ouvertes…. elles sont pertinentes, intéressantes. Je crois que chacun peut se forger sa propre réponse. Belle journée.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *